Fahrzeit  eine Stunde 46 Minuten

Zeit  2 Stunden 17 Minuten

Koordinaten 1364

Hochgeladen 2. Mai 2021

Aufgezeichnet Mai 2021

  • Rating

     
  • Information

     
  • Einfach zu folgen

     
  • Landschaft

     
-
-
428 m
318 m
0
1,9
3,8
7,56 km

angezeigt 71 Mal, heruntergeladen 6 Mal

bei Heisdorf, Luxembourg (Lëtzebuerg)

FR: Départ: parking sur CR 126 entre Stafelter et Helmsange, au dessus du tunnel autoroutier / ou rue de la Forêt Verte – Heisdorf

“Chemin de carosses”, “Six princesses”, “Maison des fantômes”, “Femme morte”… Si vous êtes curieux de savoir ce qui se cache derrière ses noms évocateurs, lancez-vous sur le sentier historique “Grünewald”
En dehors de ses richesses écologiques et paysagères, la forêt du Grünewald se distingue par ses nombreux sites culturels et historiques. C’est d’ailleurs pour cette raison que la forêt du «Grünewald» fut déclarée en 1966 monument culturel national. Une grande partie de ce plus important complexe forestier cohérent du pays se trouve sur le territoire de la commune de Steinsel, composée de villages de Steinsel, Mullendorf et Heisdorf.

EN: Start: car park on CR 126 between Stafelter and Helmsange, above the motorway tunnel / or rue de la Forêt Verte – Heisdorf

“Coach Trail”, “Six Princesses”, “Ghost House”, “Dead Woman”… If you are curious about what is behind its evocative names, take the historic “Grünewald” trail
Apart from its ecological and landscape riches, the Grünewald forest stands out for its many cultural and historical sites. It is for this reason that the "Grünewald" forest was declared in 1966 as a national cultural monument. A large part of this largest coherent forest complex in the country is located on the territory of the municipality of Steinsel, made up of the villages of Steinsel, Mullendorf and Heisdorf.
Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

Foto

Photo

4 Kommentare

  • Foto von LETZ HIKE - Bogdan

    LETZ HIKE - Bogdan 04.05.2021

    Les six chênes des Princesses
    Entre 1894 et 1902 six chênes furent plantés à l’occasion de la naissance de
    chacune des six filles du Grand-Duc Guillaume IV. En 1894, pour la naissance de
    l’aînée, la future Grande-Duchesse Marie-Adélaïde, ainsi que pour ses soeurs,
    Charlotte en 1896, Hilda en 1897, Antonia en 1899, Elisabeth en 1901 et Sophie
    en 1902 des chênes rouges furent plantés le long du chemin «Rëngelsgronn».
    Le chêne de Marie-Adélaïde fut déraciné par une tempête vers la fin de la 1ère
    Guerre Mondiale et fut remplacé par un chêne rouvre. Les cinq chênes rouges
    restants se sont développés de manière exceptionnelle.
    ”Geeschterhaischen”
    Aujourd’hui il ne reste plus que les ruines de ce qui fut autrefois le «Geeschterhaischen», maison de chasse des GrandsDucs Adolphe (1890-1905) et Guillaume IV (1905-1912). Elle
    fut construite vers 1890.
    ”Kutschewee”
    A côté des six chênes des Princesses et du «Geeschterhaischen»
    passe le «Kutschewee» (chemin pour carrosses) qu’usa la famille
    grand-ducale pour passer de la vallée de l’Alzette au «Grünewald»
    pour aller à la chasse ou pour se détendre. Le moyen de transport fut le carrosse, d’où vient le nom du chemin.

  • Foto von LETZ HIKE - Bogdan

    LETZ HIKE - Bogdan 04.05.2021

    ”Doudeg Fra” La femme morte
    Un crucifix érigé sur plusieurs cubes de pierre se trouvait ici jusqu’au milieu du 20ème siècle. Il fut remplacé
    en 1982 par une nouvelle croix, représentant la crucifixion de Jésus. La croix fut construite en mémoire
    de la «femme morte», la provenance de cette expression reste un mystère encore aujourd’hui.
    «La femme morte» - lieu de culte préhistorique de la «Grande Mère»
    L’emplacement de «la femme morte» près de sources et de puits ainsi que la tradition
    de déposer des rameaux en guise d’offrande le long d’un chemin romain datant d’avant
    les Celtes situé à cet endroit, révèle un lieu de culte préhistorique. La «Grande Mère» en
    tant que déesse de la fertilité, fut vénérée comme protectrice des morts, c’est-à-dire
    gardienne des morts posés dans son giron.
    ”Dauwebur”
    Le «Dauwebur» (puits de colombes) se trouve sur la pente Est de
    la vallée de l’Alzette près de la ligne de faille du Grès de Luxembourg. Ici, l’eau jaillit de trois sources près de la faille entre la couche terrestre perméable du Grès de Luxembourg et la couche
    sous-jacente imperméable «marnes d’Elvange». Les sources,
    propriété de l’ordre des «Soeurs de la doctrine chrétienne»,
    assuraient les besoins d’eau potable du couvent à Heisdorf. En
    raison d’une baisse de la qualité de l’eau, les sources alimentaient
    plus tard l’étang du parc du couvent. De nos jours cette canalisation
    ne fonctionne plus.

  • Foto von LETZ HIKE - Bogdan

    LETZ HIKE - Bogdan 04.05.2021

    Le «Grünewald»
    La forêt du «Grünewald» est la plus grande et plus importante des forêts du pays du
    Luxembourg. En tant que «poumon vert», elle est très fonctionnelle pour la population
    de la région: loisirs, sports, récréation, matière première. La forêt est non seulement un
    espace vital pour de nombreux animaux et différentes espèces de plantes, mais elle
    héberge aussi quelques sites historiques. C’est pour cette raison que la forêt du «Grünewald» fut
    nommée site culturel national en 1966.

    Le «Grünewald» - jadis et aujourd’hui
    L’exploitation du bois débuta il y a quelques siècles et fut continuée jusqu’à nos
    jours. Aujourd’hui les critères d’exploitation écologiques et durables sont de plus
    en plus dominants, mais dans le temps, tout le monde se servait de la forêt à
    son gré. Surtout durant la construction des fortifications de la Ville de Luxembourg
    la demande de bois, comme matériel de construction et de chauffage, augmenta énormément.
    Ainsi même le bois de chauffage des habitants de la Ville de
    Luxembourg provenait du «Grünewald» comme le prouve un décret de l’Administration
    de la forteresse du 15 août 1795: «la forêt domaniale du «Grünewald» est
    avant tout destinée à approvisionner la forteresse en bois de chauffage
    nécessaire». L’abattage d’énormes quantités de bois destinées à la forteresse ou
    au fonctionnement des hauts-fourneaux dans les usines environnantes menait
    à la destruction d’importantes surfaces du «Grünewald» et ceci sucitait l’idée de
    proclamer une pénurie de bois. Ainsi, pour endiguer la surexploitation du
    «Grünewald», on essaya de réglementer l’exploitation. Déjà en 1617 parut l’édit
    des bois, édicté par l’archiduc Albert et l’archiduchesse Isabelle, souverains des
    Pays-Bas espagnols, régularisant les droits d’exploitation. A côté de l’exploitation
    du bois, la chasse a elle aussi une tradition vieille de plusieurs siècles.

  • chris.mitchell 29.05.2021

    Ich bin diesem Trail gefolgt  verifiziert  Mehr anzeigen

    Loved the walk!

Du kannst oder diesen Trail